Concours d'écriture collaborative - Les Chroniques de Jo
661
post-template-default,single,single-post,postid-661,single-format-chat,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Concours d’écriture collaborative

Les chroniques de Nathanaël

Embarquez sur une rivière de mots pour le voyage le plus captivant de votre vie, guidé par votre imagination et votre désir d’évasion. Demain, vous vous réveillerez écrivain…

Vous avez toujours rêvé de devenir écrivain ? Je vous propose de participer à un projet d’écriture collaborative. Nous allons, ensemble, écrire un livre à plusieurs mains. Oui, oui, vous pouvez être romancier…

Les règles du jeu

 

Les conditions requises pour participer

 

  1. Avoir lu la trilogie Zéladonia et connaître les personnages et l’univers présentés dans les romans
  2. Avoir envie de s’impliquer dans l’écriture d’un ou plusieurs chapitres d’un roman
  3. Renoncer à toute rétribution financière, car le roman n’a pas vocation à être commercialisé. Il sera disponible en version epub en téléchargement gratuit depuis le site zeladonia.com et aussi sur des plateformes d’écriture telle que Wattpad. Des impressions papier pourront être commandées ultérieurement via des sites en ligne.
  4. Transmettre à J.K-GRAS une courte biographie qui figurera à la fin du roman.
  5. Si vous êtes sélectionné par J.K-GRAS pour écrire un chapitre, vous devez vous impliquer dans le projet et suivre le schéma narratif imposé ainsi que les consignes données.
  6. Les auteurs s’engagent à accepter les remarques, corrections et les modifications de J.K-GRAS qui restera maîtresse du projet et sera chargée de la publication sur les plateformes via ses propres comptes.
  7. Lire les chapitres précédents avant d’entamer l’écriture et continuer le récit coconstruit par les autres auteurs.

 

Vous l’avez donc compris, il s’agit d’un livre co-écrit à partir de l’histoire de Zéladonia, créée par J.K-GRAS. Même si ce projet d’écriture collaborative impliquera une vingtaine d’auteurs, seule J.K-GRAS aura la main mise sur le texte final.

 

On peut appeler ce projet une fanfiction avec un droit de regard.

 

En contrepartie, J.K-GRAS s’engage à ne pas commercialiser le roman qui s’intitulera « Les Chroniques de Nathanaël ». Si, un jour, une proposition de commercialisation est envisagée, J.K-GRAS demandera l’autorisation de publication auprès de chacun des co-auteurs du texte. Il sera toujours clairement indiqué aux lecteurs les noms ou les pseudonymes des écrivains participants à l’aventure.

 

Les consignes

 

  1. Le récit doit s’écrire depuis le point de vue de Nathanaël : focalisation interne, mais à la troisième personne du singulier. Pas de « je » mais « il ».
  •  Le narrateur est à l’intérieur d’un personnage et perçoit ce que le personnage voit et ressent.
  •  La « caméra » est donc subjective et incomplète.
  •  Il y a présence de verbes de perception, de tout ce qui facilite le regard (fenêtres…) et de tout ce qui repère l’espace par rapport au personnage (à droite, en face…)
  •  Le narrateur en sait autant que les personnages.
  1. Respecter la concordance des temps : passé simple (action) et imparfait (description).
  2. Respecter le schéma narratif imposé par J.K-GRAS décrit ci-dessous.
  3. Les co-auteurs sont libres et encouragés à ajouter les détails qu’ils souhaitent (en faisant travailler leur imagination) du moment que ceux-ci correspondent :
  • à l’univers de Zéladonia
  • à la personnalité des personnages connus (par exemple, Nathanaël ne va pas tuer des innocents)
  • à ce que l’on sait sur les royaumes et sur les peuples ; les co-auteurs peuvent créer des personnages secondaires ou utiliser ceux que le lecteur connaît.
  1. Chaque chapitre devra contenir 7 à 10 pages A5, soit l’équivalent de 5000 à 10 000 signes espaces compris
  2. Évitez l’utilisation abusive d’adverbe et travaillez vos incises. Gardez en mémoire que les dialogues font vivre les personnages.
  3. Pas de langage familier ou vulgaire.
  4. L’humour est autorisé, voire vivement conseillé !

 

Rappel de faits

 

  1. Nathanaël est appelé Luen par les Bénis, mais conserve le prénom de Nathanaël lorsqu’il se rend dans les royaumes humains
  2. Ne pas hésiter à faire intervenir des personnages secondaires que l’on connaît dans la trilogie Zéladonia (Gilbert Tilkoen sera un enfant. Nathanaël rencontre Ronan Galeth, le grand-père de Jason et Anya et aura une anecdote qui inclue de l’alcool. Nathanaël passera du temps avec la Dame Pluvia et aura une aventure avec sa fille Casta)
  3. Sa relation avec Casta est très importante : présenter cette relation comme une passion dévorante. Le véritable amour de Luen/Nathanaël reste Emma.
  4. Nathanaël passe 10 ans dans la forêt des Bénis (avec Zeyna et Zenku) puis voyage dans les quatre royaumes pendant une année (il restera approximativement 3 mois dans chaque royaume)
  5. Nathanaël n’est pas encore rongé par son passé. Une personnalité joviale et aventureuse est à exploiter, même si l’on peut par moment voir apparaître son côté mélancolique.
  6. Nathanaël est en possession du joyau et peut faire un peu de magie (pas de manière aussi spectaculaire qu’Emma).

 

Pour conclure, gardez en mémoire qu’il s’agit d’un récit initiatique qui a pour but de révéler l’évolution du personnage à travers ses nombreuses pérégrinations. Même s’il est le héros, il peut commettre des erreurs, se montrer arrogant, ou égoïste (trait de caractère qui lui sera souvent reproché par Zara), mais doit rester un être profondément bon et doux, dévoué à ses amis, qui a envie de faire ses preuves.

Découpage en chapitres

Ce découpage pourra être modifié en fonction des textes des co-auteurs. Certains passages seront alors plus développés afin d’exploiter toute la richesse de l’intrigue proposée.

Chapitre 1 – Nathanaël, 17 ans, serveur à la Brasserie des Templiers à Marseille – Fin du chapitre : plongée dans le Vieux-Port pour chercher l’Abud. C’est l’occasion d’aborder sa personnalité de jeune homme de 17ans, orphelin, mais qui veut croquer la vie à pleine dent. (références Tome 1 chapitre 6

Chapitre 2 – Arrivée à Zéladonia – Aventures libres (références Tome 1 chapitre 7)

Chapitre 3 -L’éducation Bénie de Nathanaël – Rencontre d’autres Bénis : Zaphrina, Zwarg, Zaym… (références : Tome 3 chapitres 12,13,14,15)

Chapitre 4 – Départ pour Terramont – Aventures libres

Chapitre 5 – Arrivée à Fort Cataracta – Rencontre Pluvia et Casta : offrir une vision enchantée du Fort et revoir la salle des conseils (références Tome 2 fin partie 1)

Chapitre 6 – Romance avec Casta –Ne reste que 3 mois sur place

Chapitre 7 – Départ pour Aquaregno – Aventures libres (référence Tome 1 partie 2)

Chapitre 8 – Arrivée à Infectio – Ne reste que 3 mois sur place. Les Aquers se jouent de lui. Ils préparent le coup monté pour tuer Aldente. Nathanaël ne se doute de rien. Il aime la Bibliothèque (références Tome 3 chapitres 39 et 40)

Chapitre 9 – Départ pour Aersiccum – Aventures libres

Chapitre 10 – Marécages – Aventures libres

Chapitre 11 – Rencontre avec un bandit fou – Nathanaël commet un meurtre (références tome 1 et tome 3 chapitre 5)

Chapitre 12 – Respyr – Nathanaël assiste à une fantasia (Références Tome 3)

Chapitre 13 – Voyage vers Ignis Ardentem – Aventures libres

Chapitre 14 – Arrivée à Fort Ardentem – Rencontre Aldente, son frère cadet Fury et Scorpio encore un joyeux bambin (références tome 2)

Chapitre 15 -Négociation mariage Casta/Aldente – Justifier que Nathanaël parte avec l’or des Ignis – Rencontre avec Ronan Galeth (référence tome 3)

Chapitre 16 – Départ de Nathanaël en amont de l’équipe d’Aldente pour revoir Casta une dernière fois avant son mariage.

Chapitre 17 – Nathanaël traverse la frontière de la forêt.

Chapitre 18 – Retour de l’Autre Côté – En possession du joyau, de l’or des Ignis et de l’Abud.

Chapitre 19 – Nathanaël parcourt le monde en quête de réponse (références Tome 3 Début partie 2)

Chapitre 20 – Installation à Aurons. Margarette Foucault est engagée.

 

Concernant l’item « aventures libres », le co-auteur a l’occasion de faire fonctionner son imagination. Tout est permis dans le respect des consignes.

Un conseil : créez des persos, des situations, AMUSEZ-VOUS !

 

Absolument interdit

Les propos racistes, misogynes, homophobes, etc…

Zéladonia est une terre d’accueil pour tous les humains. Les mots d’ordre sont : l’acceptation, la tolérance, la bienveillance et l’aventure. Ajoutons la bienséance pour ceux qui auraient voulu écrire des scènes trop hots. Ce roman doit prôner des valeurs telles que l’amitié, le respect de l’environnement ou la générosité.

 

Il faut garder en mémoire que le public visé reste les jeunes lecteurs à partir à de 10 ou 11 ans.

 

LE BUT DE CETTE ÉCRITURE COLLABORATIVE :

PARTAGER et S’AMUSER pour S’ÉVADER ensemble.

 

Date limite pour postuler : le 31 décembre 2019 à minuit. Cette date peut être avancée si le nombre de participants est trop important dès l’ouverture du projet.

Si vous êtes toujours partant pour vous lancer dans l’aventure et écrire un roman, veuillez remplir le formulaire de contact de ce site en indiquant quels chapitres vous intéressent.

Une vingtaine de candidats seront choisis. En aucun cas, l’orthographe ou la qualité d’écriture ne sera jugée pour la sélection, seule la motivation est un facteur d’admission. J.K-GRAS s’engage par la suite à aider le co-auteur dans l’écriture et à corriger, si besoin, le texte fourni. Ensuite, les échanges pourront se faire par mail ou par téléphone, selon les souhaits des co-auteurs.

La date de parution finale dépendra des co-auteurs et de leur réactivité. Il serait souhaitable de publier un chapitre par semaine.    

Quelle belle aventure vous vous apprêtez à vivre avec Nathanaël. N’hésitez plus, remplissez le formulaire et contactez J.K-GRAS !
No Comments

Post A Comment